A Paris se joue une pièce de théâtre macabre dont vous êtes les acteurs...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samuel Reinhart

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]   Lun 27 Fév - 15:30

Paris en milieu de soirée, dans un quartier désert. Les rues étaient enneigées, tout comme les toits des batiments dans lesquel les gens restaient bien au chaud et se gardaient bien de sortir. Quelques rares passants circulaient d'un pas pressé, la tête enfoncée dans les épaules et l'esprit concentré à rentrer chez eux en ne pensant pas au froid qui les mordait. Personne ne s'attardait, personne sauf Samuel qui sautillait veinement sur place. ( Ceci est une tentative pour se réchauffer. )

Au début de journée, alors qu'il ouvrait les volets de sa fenêtre, il vit se ciel d'un bleu pur et la neige recouvrant la capitale. Il décida que c'était une superbe journée pour arpenter la ville et se trouva dehors à peine son petit-déjeuner avalé. Seulement, alors qu'il voulait rentrer chez lui en fin d'après midi, il s'égara. Cela lui arrivait de temps à autre mais en général il avait toujours un passant pour lui indiquer le chemin à suivre. Seulement les gens étaient chez eux et les magasins avaient fermés plus tôt du fait de l'absence de clients. Il était perdu dans l'immense ville et seul. De plus, il commençait à avoir serieusement froid. C'est ainsi que lui vient l'idée de sauter sur place. Cependant cela se révéla plus fatiguant que concluant. Ainsi il reprit son errance quartier par quartier, en espérant trouver quelqu'un qui puisse lui venir en aide. Il n'était pas particulierement inquiet, il ne pouvait pas mourir de froid de toute façon, pas en une nuit, vu que son pouvoir le maintiendrait en vie, mais il n'aimait pas tellement le fait de ne plus sentir ses pieds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse Roméa
Sans contrefaçon, je suis un garçon
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/09/2011

MessageSujet: Re: Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]   Lun 27 Fév - 16:31

- Benj, rammène-toi tout de suite.
- Quoi. Encore ?
- Tu appelle ça "nettoyer" ? Pas moi.
- C'est nettoyé, qu'est-ce que tu veux de plus ? C'est incrusté, j'y peux rien.
- Je m'en fous, tu me trouves un produit, n'importe lequel, et tu frotte jusqu'à ce que ce soit bon. C'est à moi de repasser derrière, c'est ça ?
- Putain mais j'ai encore plein de truc à faire, là c'est pas si crade que ça arrête !
- Je m'en fous tu vas me chercher n'importe quoi, mais tu laisse pas comme ça.
- Mais arrête de faire ta maniaque, je te dis que c'est bon.
- Et toi arrête de faire son sale ado rebelle ou j'te fous dehors, espèce de retardé. Je te demande un truc, on a autant de boulot chacun sur les bras, maintenant tu fais ce que je te dis, t'en a pour quoi dix minutes ?
- Et si tu me rajoute dix minutes à chaque fois, c'est pas "dix minutes" en retard que je vais avoir fini ! Et quoique t'en dise, c'est pas une tâche en moins qui va nous sauver.

Strike. Alors là, il voulait aborder le sujet, ce petit merdeux... ? Comme s'il n'occupait pas déjà toutes ses pensées, il fallait que les cadets fassent leur petit malin. Bah tiens, on va poursuivre la discussion alors !

- Ah oui, c'est vrai "nous sauver"... Et bah tu vois, si deux tâches avaient fait leur boulot comme il faut, on y serait pas prévu, pour ce putain de procès de merde !
- Oui, c'est notre faute, évidemment... Arrête de passer tes nerfs sur moi, t'es juste vénère parce qu'on va se retrouver à la rue, comme tout ces charmants clodos que tu ramasse partout sur ton chemin !
- Benjamin, tu fermes. ta. gueule. "Je" passe mes nerfs ? C'est qui qui me fait tout un bordel pour nettoyer UNE table ! T'as 19 ans, ou bien ? T'en a foutu quoi de ton cerveau ?
- Vas-y, trois jours que tu me pète des câbles pour rien ! Ça t'ennuierai de me laisser tranquille deux minutes ?
- Tu reviens. Je plaisante pas, tu reviens. Où est-ce que tu vas ? Putain Benj t'as quel âge, merde ?


Non mais c'est incroyable. Un vrai gosse ce type ! "Cause toujours tu m'intéresse moi j'm'en vais !" Il lui fallut un temps de réaction avant de se faire à cette situation, mais dès que le chargement fut terminé, il n'y eut pas une hésitation pour aller le suivre dehors, ni même une seconde perdue à mettre un manteau ou autre. Et évidemment, qui provoque récolte. Surtout les comportements d'ado puérils. Y'a rien de plus provoquant.

La suite, je ferais peut-être mieux de ne pas la raconter. Pour des raisons de respect de certains épisodes passés qui ne regardent que ces jeunes hommes, et aussi parce qu'on peut résumer toute la scène en une engueulade sous les regards consternés aux fenêtres de Paris, jusqu'à en venir aux poings... qui finirent par attirer la Police. Une chose en amenant l'autre, les deux Roméa préférèrent s’éclipser chacun de leur côté. Non franchement, la police non merci. Il étaient déjà suffisamment dans la merde juridiquement parlant.

Le problème une fois seul se posa pour l'aîné. Bon, c'est pas tout, mais il faisait froid, et la neige au sol n'arrangeait rien. Sans manteau, avec un simple pull, un jean et des basket, on ne donnait pas cher de sa peau en cette nuit d'hiver. Déjà que son état laissait à désirer, avec de multiples hématomes sur le visage, le nez qui saigne, les manches ensanglantées à force d'essayer de l'essuyer... Comment exploser sa réputation en quelques jours ? Sans faire exprès, le résultat était là. On s'en serait bien passé, de connaître la méthode... En tout cas, Narcisse avait sa fierté... Et un peu de raison. Et il était préférable de ne pas rentrer tout de suite pour éviter l'ambiance terrible à la maison. Ah, Barry, décidément le gamin le plus intelligent du trio... En attendant, c'était lui qui était au chaud à s'occuper de ses petites corvées... Et nul doute que comme attiré par un aimant, Benjamin sera rentré illico. Bah, y'avait qu'à aller dormir chez une amie, c'est pas ce qui manque.

C'est donc glacé, jurant et insultant à voix basse, que Narcisse se lança à la traversée de Paris. Personne dans les rues, boh tant mieux. Ça commençait à devenir lourds, ces regards appuyés chaque fois que le patron sortait. D'accord, des fois ça se justifiait. Mais pas tout le temps. ...

* Oh et puis merde de toutes façons qu'est-ce qu'on s'en fout. Trouvez-moi une putain de carte que je puisse savoir où j'suis, ce sera bien. *

Eh mais ! Là, en face ! Un plan ! Bon eh bien, y'avait peut-être bien un Dieu...

#Klang#

PU.TAIN. C'est quoi ça, le coup du lampadaire placé à côté de la carte qui s'éteint brusquement une nuit d'hiver le jour où un passant en a besoin !? HEAD...map.

* Je crois que y'a vraiment un Dieu. Mais qu'il me hait. *

_________________


I can’t separate your sins,
To me you’re acting like you’re twins
This is a mess,
Is this a test?

How many guesses do I get?
Till only one of you is left
You’re quite the same,
If love’s the gain

Caro Emerald - Tangled up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grand-desordre.lolforum.net
Samuel Reinhart

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]   Lun 27 Fév - 17:54

Bon..il faudrait que je trouve la Seine..ensuite je n'aurait plus qu'à la longer jusqu'à retrouver une zone qui me dise quelque chose... Ah !

Il entendit à quelques rues d'ici le mugissement d'une sirene de police. Son coeur batit à toute vitesse et il couru de suite vers la source du bruit. Avec un peu de chance il arriverait à les croiser et pourrait leur demander son chemin ! Il était sorti d'affaire ! Mais le son se perdit et emporta avec lui les espoirs de Samuel.

Uh...dans la course je me suis encore plus désorienté..enfin perdu pour perdu..

Désespéré, il marcha donc au hasard, au son du craquement de la neige sous ses pas, jusqu'à ce qu'il remarque des traces à l'air très récentes dans celle-ci. Il y avait des petites gouttes de sang de temps à autre à côté, ce qui n'était pas très rassurant... Cela dit, il n'avait pas particulièrement envie de dormir dehors, surtout avec l'inquisition qui rôde. Suivre les empreintes était un risque, mais il n'avait pas tellement le choix.. Il suivit donc les énigmatiques traces de pas, marchant tête baissé pour ne regarder qu'elles et ne pas les perdre de vue. Il avança ainsi, absorbé dans sa contemplation et à moitié engourdis par le froid. Suivant..suivant les traces...les petites traces dans la neige..

#Klang#

Il s'effondra contre le lampadaire en se tenant la tête dans les mains.

-Rhaaa..ma tête !

Il gémit et se relevant, remarqua femme qui le devisageait. Malgré la douleur, son expression lorqu'il l'aperçut devint radieuse.

-Madame ! Excusez moi, mais savez vous où on est ici ? Je crois me suis un peu égaré voyez vous...

Il ne voulait pas avouer qu'il était totalement paumé et que ça faisait quatre heures qu'il trépignait dans le froid.. Tout en lui parlant, il tâta l'endroit où il s'était cogné et retint un cris. Finissant sa requête, il prit de la neige dans sa main et s'en appliqua un peu là où une bosse commençait à apparaître, afin d'appaiser la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse Roméa
Sans contrefaçon, je suis un garçon
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/09/2011

MessageSujet: Re: Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]   Lun 27 Fév - 19:22

Tiens donc, les rues n'étaient pas si vides que ça on dirait. D'où il sortait ce type ? Visiblement, il avait dû jouer les stalker, pour être aussi proche, il n'y avait pas d'embranchement dans la rue, et il s'était cogné juste après que Narcisse ait passé le lampadaire. Quoi, encore un détraqué ? Un inquisiteur ? Boh, un cas comme dans l'autre, pas de quoi s'effrayer. C'est vrai quoi, quoi que ce type puisse penser, sans doute qu'il se trompait. Au moins à 50%, dans le premier cas.

- Madame ! Excusez moi, mais savez vous où on est ici ? Je crois me suis un peu égaré voyez vous...

Bon, on relâche la pression. C'est qu'un péquenaud perdu. ... Comme ça maintenant ils sont deux. Super. Enfin ! Plus on est de fou, plus on rit non ? Au moins, il devrait pouvoir lui changer les idées.

- Eh bien, le fait est que je ne sais pas non plus. Ha ! Tu parles de quelqu'un qui vit ici depuis sa naissance... Désolé, je ne traîne jamais dans le coin.

Un peu d'auto-dérision ne fait pas de mal. Son doigt vint pointer la carte dans le noir. On ne pouvait plus rien lire, la plupart des petites rues s'étaient fondues dans un gris.

- Je comptais lire ce machin, mais c'est le moment qu'a choisit notre dieu "vénérable" pour foudroyer ce lampadaire et nous plonger dans les ténèbres. C'pas notre jour on dirait.

Un sourire. Quoi, si c'était un religieux il aurait tôt fait de l'engueuler et de partir en maugréant. Sinon, c'était qu'il prenait bien la plaisanterie, ou qu'au moins il savait prendre sur soi, et dans ce cas le Roméa avait trouvé un compagnon appréciable. De nos jours, c'était la première chose à faire en rencontrant quelqu'un.

- Un briquet ? Un portable ? Ou alors... Tu peux faire de la lumière avec les doigts ?

Une plaisanterie en cachant une autre, beaucoup moins innocente. Ici et maintenant, entourés de mutants, cette phrase avait un sens très important. S'assurer que quelqu'un était religieux était une chose. Que ce soit un mutant en était une autre, tout aussi importante. Un jour. Oui, un jour Narcisse sera quelqu'un de prudent qui arrive à se retenir de provoquer tout ce qui bouge. Un jour.

_________________


I can’t separate your sins,
To me you’re acting like you’re twins
This is a mess,
Is this a test?

How many guesses do I get?
Till only one of you is left
You’re quite the same,
If love’s the gain

Caro Emerald - Tangled up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grand-desordre.lolforum.net
Samuel Reinhart

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]   Mar 28 Fév - 13:01

Il regarda la carte, puis le lampadaire.

- Nan, c'est moi..J'ai dû l'éteindre à me cognant contre..un truc a probablement bouger à l'intérieur.. La poisse..Mais on peut toujours casser de sucre sur son dos en disant que c'est lui qui m'a envoyé me ramasser dessus.

Il lui sourit en retour. Dire du mal de quelqu'un, ça soude toujours les gens. Au moins il n'était plus seul.

- Désolé..je ne fume pas, mon portable est déchargé sinon ça ferait longtemps que je ne serais plus dehors dans le froid.. et non je ne peux pas faire de la lumière avec mes doigts..

Il eu un petit sourire et observa plus attentivement Narcisse.. En trois phrases elle avait évoqué dieu et s'il avait des pouvoirs..Une inquisitrice ? hum, elle n'aurait pas évoqué dieu de cette façon mais c'était peut être feint.. C'était peut être une méthode du style " Alala, Dieu quel nul ! Vraiment.. Tiens, au fait, vous êtes un mutant ?". Enfin, il n'avait aucun moyen de savoir ce qu'elle était réellement, inutile de se prendre la tête avec ça. Et puis Inquisitrice ou pas, il ne révelera pas son pouvoir donc au final, peu lui importait de savoir si elle en était une ou non.

- Mais vous n'avez qu'un pull ?! Quelle idée de sortir comme ça.. vous n'avez pas froid ?

Il ne lui laissa pas le temps de répondre et mis son manteau sur elle. Il pouvait bien s'en passer un peu alors qu'il ne manquerait plus que son seul espoir -c'est à dire elle- tombe en hypotermie. Samuel était désormais en pull de laine avec une grosse écharpe autour du cou. Il se tourna ensuite vers la carte.

-Bon.. d'après ce que j'arrive à distinguer on est ici. Il désigna le point rouge avec marqué en gros "vous êtes ici". Et par rapport au gros ruban noir traversant la carte qui doit être la Seine..J'habite à l'exact opposé de l'endroit où on est actuellement... ça fait combien de temps que vous êtes perdu dehors ?

Demandant ceci, il détacha son regard de la carte pour se tourner vers elle. Il y avait de fortes chances qu'elle soit égarée depuis moins longtemps que lui. Sinon elle aurait été tellement gelée qu'elle n'aurait plus eu l'énergie de lancer des plaisanteries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse Roméa
Sans contrefaçon, je suis un garçon
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/09/2011

MessageSujet: Re: Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]   Mar 28 Fév - 16:27

Ça y est, inconnu test'd. Au moins, ce n'était pas un fanatique. C'était toujours bon à prendre. Bon, ensuite ça voulait pas dire que c'était quelqu'un de bien... C'était peut-être même bien un inquisiteur, mais dans ce cas, c'était un inquisiteur intelligent. Et tant qu'il ne se mettait pas à chasser du mutant sous ses yeux, tout allait bien. Sinon, ça pouvait encore être un simple humain, mais tant que ce n'était pas un fanatique... Ou encore un mutant, aussi. Enfin; au final peu importe, tant que le besoin de le savoir ne se fait pas sentir.

- Mais vous n'avez qu'un pull ?! Quelle idée de sortir comme ça.. vous n'avez pas froid ?
- Ha ? Ah... Ah oui, c'est vrai. Disons que... J'ai manqué un peu de temps, et, dans le feu de l'action...

Déballer sa vie au premier venu n'était pas une idée fort intéressante. "Je me suis battu avec mon cadet devant chez moi et on s'est fait courser par les flics !" Non... Là c'est sûr, ce bonhomme aurait tôt fait de prendre ses jambes à son cou. Et de récupérer son manteau. Ah, le romantisme se perd de nos jours ! Aujourd'hui, qui irait se dévêtir par ce froid pour aider une jeune femme en détresse ? Eh oui, c'était l'avantage de sa situation. Puisqu'il semblait ne voir que ses deux chromosomes X, eh bien d'accord ! Et puis, certes il aurait été tout aussi digne de refuser avec politesse, mais là pour le coup on se les caillait vraiment. Aussi, c'était un acte volontaire et non poli, on allait pas briser un tel élan de gentlemanerie, tout de même. Narcisse ne comptait pas se barrer avec le manteau sur les épaules ou bien laisser cet inconnu mourir de froid, non plus. Et chose sûre, le patron saurait s'en montrer redevable.

- Bon.. d'après ce que j'arrive à distinguer on est ici. Mince alors, c'est quoi cet endroit ? Et par rapport au gros ruban noir traversant la carte qui doit être la Seine..J'habite à l'exact opposé de l'endroit où on est actuellement... ça fait combien de temps que vous êtes perdu dehors ?

- Cinq, dix minutes je dirais ?

Sourire ingénu, petit rire gêné. Oui, oui, c'est possible de se perdre en dix minutes, surtout quand on ne sort de chez soi qu'une fois par semaine, toujours avec les même destinations en tête.

* Je suppose que j'aurais peut-être pu retrouver le chemin... Si les religieux n'avaient pas tenu à nous virer du plan pour ne corrompre aucune âme charitable.*

Si seulement un client pouvait passer et leur indiquer le chemin...

- Je suppose que je dois être quelque part dans tout ce pataquès alors...

Ça faisait une zone de la taille d'une balle de tennis.

_________________


I can’t separate your sins,
To me you’re acting like you’re twins
This is a mess,
Is this a test?

How many guesses do I get?
Till only one of you is left
You’re quite the same,
If love’s the gain

Caro Emerald - Tangled up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grand-desordre.lolforum.net
Samuel Reinhart

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]   Ven 9 Mar - 22:13

- Ha ? Ah... Ah oui, c'est vrai. Disons que... J'ai manqué un peu de temps, et, dans le feu de l'action...

Elle accepta, un peu génée et surprise, serrant son manteau contre elle afin de réchauffer. Samuel était satisfait qu'elle le prenne et aussi soulagé qu'elle ne parte pas avec en courant. Non pas qu'il pensait qu'elle aurait pu avoir l'intention de le faire, mais ça lui était déjà arrivé une fois.. Un gars qui se casse avec son manteau qui contenait son portefeuille avec ses papiers. Il se souvient encore du bordel vis à vis de la préfecture pour tout refaire...

Assuré qu'elle ne prendrait pas la clé des champs, il imspecta un peu plus attentivement la carte et lui demanda finalement depuis combien de temps elle était perdue :

- Cinq, dix minutes je dirais ?

- Seulement ?

On pouvait ressentir son espoir alors qu'il faisait cette remarque. D'ailleurs soit dis en passant, 10 minutes lorsqu'on est perdu par ce froid ce n'est pas rien, le 'seulement' pouvait paraître déplacé. Mais comparé à ses 4 heures d'errance c'était minime. Surtout, ces dix minutes lui donnait une issue de trouver un endroit où se réchauffer. Il réfléchit un instant puis déclara optimiste ( comme à son habitude, en fait. Et puis paumé la nuit avec le mercure en dessous de zéro, un peu d'optimiste n'était pas de trop. ).

- Je vous ai trouvé grâce à vos empreintes fraîches dans la neige. J'ai dû... les suivre pendant à peu près 5 minutes.

Il déclara ça entre deux claquements de dents. Il y eu un instant de silence entrecoupé de frictions des bras afin de gagner un peu de chaleur. Il se fit la réflexion à lui même que le meilleur moyen pour qu'il se réchauffe serait de profiter de la chaleur corporelle de son interlocutrice en se collant à elle, mais il évita de proposer ou de tenter quoique soit de ce genre là ( du moins tant qu'il pouvait ne pas faire de crise d'hypotermie ). Il n'était pas certains qu'elle voit les choses de manière aussi pragmatique que lui sur ce point là.

- On pourrait retourner sur vos traces et vous pourrez alors peut être reconnaître les environs et parvenir à rentrer chez vous...ce qui implique que vous me laissiez rentrer dans votre logement, ne serait-ce que pour appeler quelqu'un.

Il dit cette dernière phrase un peu mal à l'aise. Etre un peu rentre dedans pour parler aux inconnus il avait l'habitude. Mais pour ce qui était de squatter chez eux.. Cependant il n'avait pas le choix, c'était ça ou dormir dehors. Elle se montrerait compréhensive, il en était persuadé. Mais il prit quand même un air à demi gêné, à demi désespéré, dans le doute.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse Roméa
Sans contrefaçon, je suis un garçon
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 09/09/2011

MessageSujet: Re: Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]   Mar 13 Mar - 17:54

- Je suppose que c'est l'idée la plus réalisable en effet...

Ah, ça lui donnait à peine l'air con. Et beaucoup de responsabilités d'un coup, aussi. Maintenant, retrouver le chemin de la maison était une question non plus de... bah retrouver sa maison, quoi, mais aussi de sauver une personne dans la rue (rien n’arrête décidément Narcisse, divinité des plus démunis), auquel venait s'ajouter quelques raisons d'orgueil... Non parce que franchement, s'ils finissaient à se les cailler dans la rue jusqu'au petit matin pour sa mauvaise orientation, ça allait pas le faire. Du tout.

N'empêche qu'il y avait quand même ce problème de petits frères à régler. Non parce que y'a pas un quart d'heure c'était le sujet même de leur engueulade. Enfin une des multiples raison de s'engueuler qui avaient jailli, quoi. Enfin, tant que ce jeune homme ne mettait pas les pieds chez eux, ça devrait aller. Le temps qu'ils arrivent, les clones aurons fini les tâches ménagères et seraient aller se pieuter pour être en forme le lendemain, pour leurs études. Narcisse quand à lui avait toujours du pain sur la planche après qu'ils aillent au lit, tous les soirs. Le désavantage, ou avantage, de ne pas avoir avoir d'études, c'est de pouvoir, et donc de devoir se coucher bien plus tard. Bref, il suffisait de l'emmener à la bâtisse, emprunter le portable du patron, et envoyer son petit message au secours à un proche. C'était jouable. Et puis, cette fois il n'avait rien à lui donner pour manger. Cela ne coûterait rien, donc même si les cadets étaient encore là, ils n'avaient pas à ouvrir leur gueule, cette fois, l'aîné était clean.

Bref. Au final, la "Lady" ajouta de suite :

- Ça ne fait pas si longtemps que ça que je suis passé, donc mes traces ne devraient pas avoir été recouvertes. Je pense que ça devrait nous mener un temps, avec un peu de chances je reconnaîtrais mieux les lieux.

Encore heureux, il n'y avait pas grand monde par ce temps. Peu de chances que les traces se confondent avec d'autres.

_________________


I can’t separate your sins,
To me you’re acting like you’re twins
This is a mess,
Is this a test?

How many guesses do I get?
Till only one of you is left
You’re quite the same,
If love’s the gain

Caro Emerald - Tangled up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grand-desordre.lolforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien qu'une promenade.. [ PV Narcisse ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Maryse Narcisse invitée au Sénat: discussions autour de l'universite de Tabarre
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Dr. Maryse Narcisse et Son Chauffeur Ont Etè Libèrès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lupus Dei :: RPG - PARIS :: Patrimoine culturel :: Opéras, théâtres et salles de spectacle-
Sauter vers: