A Paris se joue une pièce de théâtre macabre dont vous êtes les acteurs...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Errance habituelle en quête de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riley Mortimer

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 26
Localisation : Dans les ruines de mon esprit

MessageSujet: Errance habituelle en quête de sang   Sam 10 Sep - 11:01

[Lancer de dé triché : 2
Personnalité 2]

Riley, perfecto par dessus son keffieh et son t-shirt menaçant marchait au travers de la ville, les poings serrés dans les poches. La nuit commençait à tomber, et il ne s'était battu qu'avec de la petite racaille sans intérêt depuis qu'il avait pris le contrôle de son corps. Cela l'énervait à tel point qu'il devait en être à sa dixième cigarette. Il s'ennuyait ferme, et ne cherchait qu'à trouver quelqu'un à sa hauteur. Bien sûr, le problème était qu'il pouvait se retrouver sous une autre forme au beau milieu du combat, et qu'il n'avait aucune idée des capacités défensives de ses alter-ego.

La nuit tombait de plus en plus lentement sur Paris, et il devinait déjà les ruelles se remplir de dangers publics. Il allait bientôt s'y engouffrer et régler leur compte à plusieurs guignols à la fois avant de leur écraser sa cigarette sur une plaie béante. C'était ainsi que vivait Riley, au rythme des coups de poing et des rangers piétinant le visage. Il savait qu'il était le seul de ses colocataires capables de se battre aussi bien et de frapper aussi fort, d'où le fait qu'il espérait qu'aucun d'eux ne voudrait reprendre le contrôle pendant un combat. Quoi qu'il ne les appréciait pas particulièrement et n'aurait rien contre le fait qu'ils se prennent des baffes.

Il passa devant une fille, qui lui sembla des plus jeunes. Entre 13 et 15 ans, selon lui, en jupe courte et aux cheveux mauves. En passant à côté d'elle, il lui tapota la tête et, toujours sa cigarette dans la bouche, lui adressa un conseil qu'il jugea bien avisé :


Je serais toi, gamine, je traînerais pas dans les parages à cette heure. Rentre chez toi.

Il continua sa marche sans rien attendre d'elle. Il ne supportait pas les types qui agressaient sexuellement des enfants tels qu'elle, et désespérait à l'idée de ne pas avoir dit à une gamine de rentrer chez elle et que ça puisse lui coûter cher par la suite. Aussi réglait-il le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lsn.servhome.org/
Myriana Hanabito

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/12/2010
Localisation : Je suis là, juste à coté de vous. Victime de votre indifférence.

MessageSujet: Re: Errance habituelle en quête de sang   Sam 10 Sep - 20:46

Ce ne fut qu’à la tombée de la nuit que notre jeune adolescente sortit de son appartement pour prendre l’air. Elle n’avait pas dormis la nuit précédente car elle devait s’occuper d’un journaliste qui menaçait un mercenaire mutant de le dévoiler à l’Inquisition. Ce mercenaire étant encore nouveau dans le domaine, il n’avait pas pu régler ce problème seul. Quant à la journée, elle avait décidé de se reposer. Elle avait enfilé une jupe bleue marine qui lui arrivait aux mi-cuisses et un débardeur rouge qui donnait une vue plutôt bonne sur sa poitrine. Elle prit des ballerines noires et les mit avant de coiffer négligemment ses cheveux et de sortir en claquant la porte derrière elle.

La voici donc, traînant un peu partout dans la ville, les mains derrière le dos, la tête légèrement baissée. Aucune femme, aucune adolescente et encore moins un enfant dans les rues à cette heure-ci. En revanche, ce n’est pas les hommes qui manquaient ! D’ailleurs, il n'y en avait justement sur son chemin. Plutôt grand de taille avec un visage qui n’inspire pas confiance. Il avait l’air d’un homme faisant parti d’un gang. Il faut dire qu’il faisait plutôt peur. Myriana ne leva qu’à peine les yeux avant de soupirer et de le contourner d’un pas lent.

Une voix imposante et grave retentit dans son dos, elle jeta un coup d’œil derrière elle avant de reconnaître d’où venait cette voix. C’était ce même homme qui avait attirer l’attention de la mercenaire quelques secondes plutôt, qui venait de lui adresser un conseil qui ressemblait vraiment à un ordre. Elle se retourna à moitié et arqua un sourcil avant de dévoiler sa voix, parlant d’un ton plus calme qu’à son habitude :

– Merci mais je n’ai rien à craindre des agresseurs de Paris…

Elle aurait cru qu’il l’aurait ignoré et qu’il aurait continué son chemin, peut être en haussant les épaules ou en la traitant d’idiote, mais non. Il avait pris la peine de se retourner, dévoilant un peu plus son visage à l’adolescente qui ne manqua pas de remarquer qu’il était dans la tranche d’âge de vingt huit ans. Peut être un peu plus… Peu importe. Elle n’aimait pas s’attarder sur des visages étrangers. D’ailleurs, même s’il lui était familier, elle n’aurait pas prit la peine de le détailler.
Lançant un regard à coté d’elle, Myriana constata qu’un jeune homme d’à peu près dix sept venait de camper à coté d’eux, feignant de parler au téléphone. Le regard de l’adolescente devint froid et distant, elle le jaugea de haut en bas avant de soupirer et de reporter son attention sur son interlocuteur.

Myriana fit un pas en avant, s’approchant un peu de l’homme, s’éloignant en revanche de l’adolescent à ses cotés. Peur ? Non, du tout. Elle voulait éviter les confrontations. Ça c’est ce que dirait une adolescente de son âge, normale. Myriana ne manquerait pas de rire à la figure de celui ou celle qui lui sortirai ça. Disons juste que la mercenaire préférait ne pas se battre, car une fois commencé à se défendre, elle n’arrêtera pas avant d’avoir envoyé son adversaire dans un piteux état, voir même mort.

Tiens, l’homme adulte venait de prendre la parole…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Mortimer

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 26
Localisation : Dans les ruines de mon esprit

MessageSujet: Re: Errance habituelle en quête de sang   Dim 11 Sep - 20:08

[Lancer de dé : 2
Passage à... Ah bah non]

– Merci mais je n’ai rien à craindre des agresseurs de Paris…

Ne s'y attendant pas, Riley se retourna. Encore une gamine bizarre, c'était la mode de se la jouer super-héroïne en ce moment ou quoi ? Elle le dévisagea, et il n'aimait pas ça. Mais il n'allait pas se battre avec une enfant, loin de lui l'envie de faire du mal à une fillette. Cependant, en la voyant de face, il réalisa qu'elle était vraiment habillée de manière provocante, ce qu'il trouvait dérangeant et dangereux. Ils n'étaient pas dans les quartiers riches de la capitale, aussi était-ce regrettable.

Tu vas faire quoi, leur envoyer tes petits poings dans les abdos ?

Il ponctua sa phrase en crachant la fumée de sa cigarette. Il perdait son temps, et aussi n'allait-il pas insister en ordonnant à une adolescente têtue de rentrer chez elle. Elle comprendrait tôt ou tard que la nuit n'est pas que belle, elle est aussi dangereuse, surtout dans ce genre de quartiers où les ruelles foisonnaient. Si elle continuait à s'entêter, il continuerait son chemin sans plus se soucier de cette fillette. Et si elle acceptait enfin d'aller faire ce que toute petite devrait faire à cette heure, soit dormir ou poster n'importe quoi sur son blog, il tournerait tout autant les talons.

Il écrasa sa cigarette, et commença à en rouler une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lsn.servhome.org/
Myriana Hanabito

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/12/2010
Localisation : Je suis là, juste à coté de vous. Victime de votre indifférence.

MessageSujet: Re: Errance habituelle en quête de sang   Lun 12 Sep - 22:57

Myriana braqua son regard de sang sur l’homme, relevant la tête pour pouvoir ne serait-ce qu’entrevoir la sienne. Il parla d’un ton qui avait tout l’air ironique mais toujours avec autant de froideur et avec la même voix grave. L’adolescente le jaugea de haut en bas avant de pousser un soupire en le voyant écraser sa cigarette et en rouler aussitôt une autre. D’habitude, elle ne prenait même pas la peine de répondre à ce genre de provocations. A quoi bon ? C’étaient des hommes qui pensaient que le combat était fondé sur la force. Elle n’allait tout de même pas apprendre les bases de l’art martial à cet homme qui ferait aisément l’âge de son père. Elle était d’assez bonne humeur pour articulera une réponse adaptée, d’un ton peu amicale.

– Non, je criera à l’aide… Tss…

Murmurant quelques autres mots, elle trouvait que cela était mieux qu’elle le dire à voix basse pour être sûre que l’homme n’entende pas. Ça ne lui été pas destiné de toutes façons, mais il y a certains mots qui doivent être prononcés sans pour autan être compris. Myriana avait parlé pour elle-même plus que pour finir sa phrase qui semblait incomplète et totalement impolie. Mais personne n’a dit que la mutante était « polie ». Lançant un regard à coté d’elle, elle remarqua que l’adolescent s’était éloigné, préférant s’adosser au mur et crier sur son cellulaire qui semblait ne pas vouloir « envoyer ce putain d’Sms ». Intéressant… Pathétique serait plus approprié d’après l’adolescente qui secoua vivement la tête, d’un air désespéré. Reportant alors son attention sur l’homme qui alluma sa cigarette et qui l’amena à sa bouche, elle pencha la tête à gauche, attendant de voir s’il allait répondre ou plutôt laisser faire une sale gamine entêtée. Certes, sa tenue était provocante mais elle avait confiance en ses capacités. Elle était agile, souple et avait l’habitude de se battre et au pire des cas, elle laisserait son fidèle loup prendre le relais ou prendre tout bonnement possession de son corps. Ces derniers mots sont employés au sens figuré. Disons qu’une fois engagée dans un combat, que Myriana n’arrivait plus à s’arrêter, que sa soif de sang grandissant de plus en plus, elle disait qu’un loup avait prit possession d’elle. L’adulte toujours planté devant elle avait l’air d’avoir des poings d’aciers, mais ce n’est pas pour autant qu’elle ne pourrait pas le battre. Elle esquivait assez souvent, anticipant les gestes de ses adversaires. Toujours aussi prévoyants. Un adversaire de son niveau ne serait pas de refus. Non, cette jeune adolescente n’était pas invincible et s’était déjà fait battue plus d’une fois, mais ce n’était que parce qu’elle avait refusé l’aide de ses loups. Quoiqu’il en soit, elle prenait toujours ses revanches et revenait d’aplomb pour défier ceux qui ont réussi à la mettre à terre et elle ne partait pas avant de les avoir tué… A la loyale. Elle ne négligeait jamais ses affaires personnelles et ne prenait aucune décision à la légère. Tout humain méritait la mort. Un de moins sur cette Terre ne serait que justice. Myriana ne pensait pas que les mutants étaient des sortes d’élus ou quoique ce soit du genre. Elle savait pertinemment qu’elle n’était rien d’autre qu’une adolescente dotée d’un don suite à un phénomène naturel. Et vu qu’elle haïssait la race humaine, donc elle se haïssait aussi.

Un bruit attira l’attention de la jeune fille qui releva brusquement le regard toujours aussi froide, vide, distant te méfiant. Soupirant une deuxième fois, elle redressa sa tête.
L’adulte allait-il répondre ? Myriana n’en était pas sûre, mais peu importait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance habituelle en quête de sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance habituelle en quête de sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lupus Dei :: RPG - PARIS :: La ville :: Les arrondissements-
Sauter vers: