A Paris se joue une pièce de théâtre macabre dont vous êtes les acteurs...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Myriana Hanabito, qui est-elle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriana Hanabito

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/12/2010
Localisation : Je suis là, juste à coté de vous. Victime de votre indifférence.

MessageSujet: Myriana Hanabito, qui est-elle ?   Dim 12 Juin - 22:22

Hanabito Myriana


Mercenaire



1. LE PERSONNAGE

Nom : Hanabito.
Prénom : Myriana.
Sexe : Féminin.
Date de naissance : 21/09/2006
Age : 14 ans.
Attitude face aux mutants : Cela dépend. N’étant pas très sociable, elle se montrait assez hautaine avec tout le monde. Les mercenaires mutants pouvaient éventuellement avoir le privilège de faire parti de la liste « d’amis » de Myriana.
Mutant ou Humain ?
Pouvoir : b] Faire appel à des loups à tout moment de la journée. Ces derniers l’aidant dans ses aventures les plus périlleuses. Autrement dit, la jeune Myriana maîtrise le langage des loups.
[b]Arme(s) :
Aucune.

P hysique :
La jeune Myriana est âgée de quatorze année, faisant 1m76 pour 47Kg. Elle n’avait pas une trop forte poitrine, juste assez pour son jeune âge. Elle a une coupe courte, plus précisément une coupe plongeante, des cheveux mauves pouvant paraître roses avec le reflet du soleil. Toujours en parlant de ses cheveux, elle a une frange qui lui va à ravir et deux mèches encadrant son visage, celui-ci étant fin et assez pointu niveau menton. Elle a des yeux entièrement rouges, ses iris ayant une couleur plus claire que ses pupilles. La peau de Myriana est d’une pâleur incroyable, ce qui met en valeur ses beaux yeux. Habillée d'une combinaison blanche la plupart du temps, étant plus jeune, son style vestimentaire changea avec l'âge, portant alors des pantalons comme toute adolescente se le doit. Une cape rouge qu’elle doit à sa défunte mère, se trouve sur son dos, encapuchonnée, évitant le regard indiscret des gens. Un anneau en or avec une boule d’or en guise de pendentif enroule son coup, et dans le même genre, elle a deux bracelets, chacun entourant l’un de ses fins poignets. Comme cité plus haut, la jeune fille n’était pas grosse, bien au contraire, elle était fine ce qui l’aidait beaucoup dans ses déplacement, vu son agilité, sa finesse et sa fluidité. Elle avait de longs et fins bras, tout comme ses jambes qui étaient assez musclés. Je ne pense pas avoir omis un quelconque détail, cela reste à voir.

C aractère :
Myriana a un caractère bien précis, mais qui change souvent, se calquant aux personnes avec qui elle se trouve. Avec ses « amis », j’entends par là, les mutants avec qui elle partage sa vie (Je m’étalerais sur ce point un peu plus tard), elle était d’une gentillesse inouïe, souriant et proposant son aide. Pourtant, elle n'était pas comme ça, mais autant s’adapter quand on ne veut pas être victime de l'indifférence des autres. Ses ennemis, nieraient les faits, car avec eux, elle était tout bonnement cruelle, ignoble, détestable, méprisante et j’en passe. Son activité préférée était d’accomplir les missions qui lui étaient attribuées. Elle aimait bien voir cette lueur de peur dans les yeux des humains, les entendre la supplier de les laisser en vie ou ne serait-ce que d’épargner la vie de leurs enfants. Myriana prenait un plaisir fou à les faire souffrir et à tuer les enfants sous les yeux de leurs parents, à battre les hommes, quant aux femmes, elle se contentait de les poignarder, la plupart des temps. Elle aimait la vue du sang, son goût et son odeur, elle aimait tout en ça. Son regard était vide et froid, elle ne ressentait aucune pitié envers qui que ce soit. Son caractère, par conséquent, variait des personnes avec qui elle traînait et des jours. La jeune fille se laissait bizarrement facilement influences par le temps qui régnait sur l’endroit où elle se trouvait. Mais même dans ses jours les plus sombres, ses fidèles compagnons, les loups, étaient là pour elles. Ils étaient ses seuls vrais amis, fidèles et loyaux.

H istoire :
Myriana fut le nom que lui donna Anna Hanabito, une jeune femme qui avait la vingtaine, à l’enfant qu’elle venait de mettre au monde. Ni elle, ni sa mère ne connaissaient le nom père. La femme ayant été violée quand elle atteint l’âge de vingt ans, elle avait décidée de garder l’enfant et de l’élever seule. Ce fut le soir du vingt et unième jour du mois de Septembre en l’an deux milles six, un soir de pleine lune, dans un hôpital se trouvant à Paris, la jeune Anna donna naissance à un enfant, à une fille, qui avait un fin visage blanc et des yeux rouges, elle lui donna le nom de Myriana. Le nourrissant grandit dans les bras protecteurs de sa mère qui lui donnait tout le bonheur du monde et qui prenait grand soin de sa seule et unique fille. Six années s’écoulèrent, durant lesquelles la petite Myriana ne manquait de rien, comblée de bonheur et inondée d’amour, c’est tout ce qu’une petite fille pouvait demander. Elle n’avait jamais cherché à connaître l’identité de son père, étant encore trop jeune et innocente, elle ne comprendrait pas de toutes façons. La belle et naïve atteint donc l’âge de six ans, elle devait faire son entrée à l’école, et elle l’aurait fait si ce maudit accident n’était pas parvenu. Le jour même de sa rentrée scolaire, sa mère était au petits soins avec elle, la pouponnant et la vêtant de l’uniforme traditionnelle, une belle jupe bleu marine et un chemisier de la même couleur avec un nœud-de papillon rouge dans les cheveux et des ballerines noires qu’elle portait avec une paire de chaussette blanches. Myriana ne tenait plus en place serrant son cartable marron dans ses fins doigts. Mais c’est là qu’on vint les interrompe, en toquant à la porte. Un homme vêtu de noir fit son apparition sur le seuil de la porte avec un sourire sadique qui lui fondait le visage. Anna, mère de la petite fille se releva d’un bond avec une expression de peur sur le visage. Myriana faisait balader son regard de cet homme à sa mère et finit par éclater en sanglots. Sa mère tremblait et prit sa fille dans ses bras, lui fourrant la tête dans son coup et se mettant à crier, intimant à l’homme de partir sur le champ. Le mystérieux inconnu n’en fit rien en prétendant que la petite fille qu’elle tenait dans ses bras était aussi sa fille. Myriana cessa de pleurer et se retourna vers ce qui semblait être son « père », elle tenait fermement la main de sa mère et essuya ses larmes. L’homme s’approcha et sorti son pistolet, il le pointa vers la mère et sans hésiter tira une balle dans le tête de la pauvre femme. Celle-ci tomba raide morte, éclaboussant sa fille de son sang et lui souriant une dernière fois en lui murmurant de s’enfuir. La petite fille se remit à pleurer en criant sur sa mère, lui disant de se réveiller, de ne pas la laisser, de ne pas l’abandonner. L’homme s’approcha d’elle et la tira par le bras, la forçant à le suivre, la petite n’eut le temps que de jeter un dernier regard à sa mère morte, étendue sur le sol, baignant dans son propre sang et d’empoigner une cape rouge qui apparentait à sa mère. L’homme l’emmena loin de chez elle, il emmena la fillette au sud de la France. Elle vécu donc avec son père qui lui expliqua comment sa mère l’avait eu, et qui la maltraitait, il la battait, l’insultait, la privait d’avoir des amis et lui apprenait à lire et à écrire en lui criant dessus dans sa propre chambre. Quand elle n’obéissait pas, donc la plupart des temps, il la frappait, fouet, coups de poings, elle était passait par toutes sortes de souffrances. Cela avait durait deux mois, et oui, juste deux mois qui avaient paru être une éternité pour la pauvre Myriana. Son père avait décidé d’emménager à Paris, c’était en Décembre. Le comportement de cet odieux homme ne changea pas pour autant, mais le 21 Décembre, alors que la journée avait plutôt bien commencée, le ciel s’assombrit pour virer à une couleur orange et des éclairs noirs s’échappèrent de ce ciel. Son père avait accouru dehors, voulant s’échapper mais fit vite demi-tour, comprenant qu’il serait plus en sécurité à l’intérieur. Il ordonna à sa fille de monter dans sa chambre et après quelques gifles, elle décida d’obéir. Elle ne dormit pas de la nuit, restant à sa fenêtre fixant le ciel.
Les jours passèrent, et la petite fille se découvrir un nouveau « don ». Elle découvrit que quand elle disait certains mots, un loup apparaissait et encore plus étonnant, elle pouvait lui parler et le comprendre. Elle l’avait découvert par hasard en disant « Aidez moi, je n’en peux plus, humain ou animal, s’il vous plaît… ». Trois années passèrent, et Myriana comprit qu’elle était une mutante et en utilisant chaque jour son don et en lisant des livres, elle apprit à le contrôler, elle n’avait pas encore atteint la perfection, mais elle pouvait se débrouiller. Un soir, elle sortit de sa chambre et fit appel à son loup le plus fidèle, Kiba. Avec son aide, elle mit fin aux jours de son père en le poignardant, en plantant et déplantant la dague plusieurs fois dans la gorge de son père. Après quelques secondes d’acharnement, elle avait le visage couvert de sang et après s’être brièvement débarbouillé, elle partit sur le dos de son compagnon dans les profondeurs de Paris. Elle n’avait plus sourit depuis des années, et était devenue une fille des plus méprisantes. Elle rencontra quelques personnes comme elles, qui éprouvaient une haine envers les humains et qui eux aussi possédaient des dons, qui étaient donc des mutants, tout comme elle. Ils formèrent un groupe de Mercenaires et se rebellèrent contre les humains et l’Inquisition, un groupe d’élite qui défendaient ces ignobles humains. Avec le temps, elle apprit à parfaitement maîtriser son don.
Nous sommes en 2020, et Myriana a maintenant quatorze ans. Elle avait décidé d’oublier sa vie passée, et d’anéantir la race humaine et tous ceux qui oseraient les défendre.
Myriana Hanabito, quatorze ans faisait parti des Mercenaires.

2. DERRIÈRE LE PC

Prénom : Sihem.
Age : Bientôt 13.
Sexe : Devinez =0
Pays : Heu…
Pensez-vous être actif(ve) ? Autant que possible.
Comment avez-vous connu le forum ? Cyana =)
Un p’tit commentaire ou une suggestion ? No Comment =X
Avatar : Cheza de Wolf’s Rain.


3. VALIDATION DES CODES DU RÈGLEMENT

Code 1 : [Validé par]
Code 2 : [L'admin le plus awesome de tout l'univers, et même plus]


Dernière édition par Myriana Hanabito le Ven 16 Sep - 16:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksandra Vodoleïev
Grammar Nazi
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Myriana Hanabito, qui est-elle ?   Lun 13 Juin - 0:04

Bon, si ce n'est quelques rares fautes, rien à redire. Personnage intéressant, qui met en avant une autre vision des mercenaires !
Let's RP ~ <3

_________________
Aleksandra Vodoleïev
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyana Rohan
Adminette francophile
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 27
Localisation : Mon lieu d'habitat restera secret...

MessageSujet: Re: Myriana Hanabito, qui est-elle ?   Lun 13 Juin - 12:10

Je suis totalement d'accord avec Alexa. Re-bienvenue à toi !^^

Amicalement, Cyana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crepuscule-ou-aurore.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Myriana Hanabito, qui est-elle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Myriana Hanabito, qui est-elle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?
» Elle est admirable cette haitienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lupus Dei :: LE FORUM :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: